Aérien : le vrai du faux de NDC

La convention des Entrepreneurs du Voyage (EDV) à Lille les 22-24 novembre 2017 étaient l’occasion d’une présentation NDC. Si elle a permis d’avancer vers davantage de compréhension du sujet, bien des questions restent en suspens.

D’incrédules, nous sommes passés à septique. Mais les agences de voyages restent encore, à l’heure actuelle, en mode interrogatif.

Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyages (EDV) le résumait parfaitement : « En soit, nous n’avons rien contre NDC. Nous voulons simplement avoir la garantie de pouvoir continuer à bénéficier d’outils de comparaison, d’industrialisation des flux comptables et du traitement des modifications du PNR par l’agence ! »

En réponse, Yannick Hoyles, en charge du projet NDC chez Iata présentait un exposé dont l’objectif était la pédagogie. Pourtant certaines affirmations, en étant elliptiques, peuvent prêter à confusion. Efforçons nous de dégager le vrai du faux.

Pour lire la suite : c’est par ici

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *