Alibaba, nouveau puissant de l’hôtellerie 4.0 ?

En décembre dernier, Alibaba ouvrait son premier hôtel à Hangzhou en Chine où les employés humains sont en option. Une nouvelle qui relance le débat sur l’implication du géant chinois de l’e-commerce dans l’industrie du voyage. 

Un hôtel sans la moindre présence humaine, c’est possible et ce n’est pas un poisson d’avril. Flyzoo, dernier né de la famille Alibaba, le géant de l’e-commerce chinois, est un hôtel dernière génération sorti de terre à Hangzhou près de Shanghai, le 8 décembre dernier. Depuis, l’établissement aux 290 chambres a accueilli ses premiers clients, nous annonce le site officiel d’Alibaba .Là-bas le desk d’accueil traditionnel n’existe pas, vous vous contenterez d’un kiosque à l’entrée qui scanne votre visage et vérifie votre identité.S’il vous prend l’envie de boire un verre au bar de l’hôtel, ne comptez pas sur la présence d’un serveur. C’est un grand bras robotique d’un mètre de haut qui sert les cocktails.

 

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous dans la rubrique i-tourisme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *