Cybercriminalité : plus de risques en vacances ?

Une nouvelle enquête de MacAfee indique que certaines pratiques de réservation de voyage sont plus exposées au risque de cyber-attaques, parmi lesquelles, la recherche d’offres promotionnelles et l’utilisation de bornes wifi gratuites. 

Pour les pirates en ligne, pas de vacances. Ils savent toutefois repérer ceux qui sirotent des cocktails sur la plage et qui négligent un peu plus la sécurité de leurs outils numériques qu’en temps normal. En effet, les vacances représentent un moment propice pour les cybercriminels car les internautes multiplient les comportements à risque. Selon une étude de McAfee, une société de logiciels informatiques, plus de la moitié des Français restent connectés en vacances. Certains consultent leurs e-mails, d’autres se rendent sur leurs applications bancaires ou réservent des activités de loisirs, passant en moyenne plus d’une heure par jour sur leurs appareils, contre cinq heures en moyenne le reste du temps.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous dans la rubrique i-tourisme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *