La technologie vocale : la révolution pour communiquer avec ses clients

Selon la dernière étude de Pindrop, jeune pousse spécialisée dans les solutions anti-fraude, l’utilisation des technologies vocales par les entreprises va tripler au cours des 12 prochains mois. 

securite_antifraude

85% des entreprises utiliseront la technologie vocale pour communiquer avec leurs clients d’ici à 2019, selon la dernière étude publiée par Pindrop. Axe de développement majeur depuis quelques années, 2018 marque l’avènement du conversationnel. Si plusieurs sociétés, comme Oui.sncf, ont déjà sauté le pas, 28% seulement l’utilisent aujourd’hui. Présente sur Alexa (Amazon) depuis le 13 juin, l’agence de voyages en ligne compte bien développer l’expérience conversationnelle, tout en conservant ses interfaces classiques (pour le moment). Pour Vijay Balasubramaniyan, CEO et co-fondateur de Pindrop, cela ne fait plus aucun doute, «La technologie vocale sera le moteur dominant pour transformer les vies et les entreprises. Cependant, afin d’éviter les craintes des consommateurs et l’utilisation abusive des données acquises via la technologie vocale, les entreprises sont contraintes d’accorder la priorité à la sécurité pour conserver la confiance des clients. »

Parmi les sondés, 67% prévoient d’utiliser des assistants à commande vocale pour la majorité des interactions avec leurs clients et 1 entreprise sur 4 compte l’utiliser pour toutes les interactions. De fortes attentes donc, avec 88% des responsables d’entreprises qui estiment que cette technologie représente un avantage concurrentiel et 57% estiment qu’elle augmentera l’efficacité opérationnelle. 

Pour connaître la suite,  rdv dans notre rubrique i-tourisme sur le Quotidien du tourisme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *