Oyst, l’application qui permet d’augmenter ses ventes sur Internet

Sur 100 personnes qui rentrent dans un supermarché, 99 ressortent avec un achat. Dans le monde du digital, il en est tout autrement. Conquérir de l’audience sur le net n’est déjà pas un exercice facile, mais augmenter le taux de conversion l’est encore moins.

Le dictat des cyberacheteurs

Le saviez-vous ? Après 3 secondes d’attente, 57% des internautes s’impatientent et quittent le site.

Les conséquences sont préjudiciables pour la marque car c’est un client potentiel perdu pour longtemps. Ce n’est pas fini : s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent, 73% des visiteurs d’un site e-commerce zappent en 2 minutes. Au bout du compte, les 2/3 des visiteurs abandonnent un site avant d’avoir confirmé leur achat et payé le prix demandé.
Comment, dans ces conditions, parvenir à la rentabilité sachant que les dépenses marketing ne cessent d’augmenter ?

L’expérience utilisateur au coeur des enjeux

Lors de la conférence sur ‘les enjeux de l’innovation’ organisée par Next Content, tous les conférenciers s’accordaient à placer l’expérience utilisateur comme la priorité des priorités. Comme le précisait Axel Mouquet de Webhelp : « Arrêtons de nous focaliser sur la technique, de tout accorder aux campagnes adwords, de tout piloter loin des clients. Commençons par nous rapprocher des consommateurs. Cherchons à les comprendre, à savoir ce qu’ils veulent pour ensuite monter un modèle qui va grossir autour d’eux comme des cercles concentriques qui vont s’agrandir au fur et à mesure. »
Olivier Sauvage de Wexperience confirmait ces propos : « 64% des cyberconsommateurs sont prêts à payer plus pour bénéficier d’une expérience plus simple. » Alors ?

Pour voir la suite de cet article : cliquez ici

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *