La ville de Madrid s’érige contre Airbnb en régulant les locations touristiques

Avec sa nouvelle réglementation en matière d’immobilier, la mairie madrilène s’engage dans un bras de fer avec le géant de la location touristique.

Pour garder un centre-ville actif et des logements pleins, les villes luttent comme elles peuvent contre Airbnb. C’est le cas de Paris, mais aussi de Madrid, ayant récemment mis à jour sa politique immobilière touristique. La mairie de la capitale espagnole a en effet imposé une limite maximale de 90 jours par an pour la location touristique sans autorisation. Au-delà de ces trois mois, les propriétaires souhaitant louer leur bien sur Airbnb devront demander une licence.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous dans la rubrique i-tourisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *