Les grandes villes mettent en danger leurs cyclistes

Une étude menée dans 90 villes du monde entier met l’accent sur les conditions de circulation des cyclistes, extrêmement difficiles dans les plus grandes agglomérations.

Si l’usage du vélo est bénéfique pour l’environnement, il est des environnements qui le rendent impossible. Les grandes agglomérations sont de ceux-là, comme le révèle la récente étude de l’assureur Coya. La start-up allemande a en effet publié son « Global bicycle cities index 2019« , compilant 90 villes du monde entier et les triant selon plusieurs facteurs importants pour les cyclistes. Parmi eux, le taux d’accidents ayant impliqué des vélos, le taux de vol de ces derniers, le pourcentage d’usagers dans la ville, ou encore les investissements réalisés par la commune pour les infrastructures telles que des pistes cyclables ou des stations de vélos partagés.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous dans la rubrique i-tourisme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *