Baky 9z

Village d’Azerbaïdjan: les remparts de la Vieille Ville de Bakou au cœur de Paris

Après la restauration de son indépendance en 1991, l’Azerbaïdjan a beaucoup investi dans la création d’une infrastructure touristique moderne dans sa capitale, Bakou, et dans ses régions. Et aujourd’hui,  beaucoup d’efforts sont faits pour transformer le pays en une nouvelle destination touristique.

 

Privilégiée pour la mise en place des événements internationaux importants, Bakou capitale azerbaïdjanaise, est devenue aujourd’hui un centre événementiel international. La 57ème édition du concours de la chanson Eurovision, en 2012, les premiers Jeux Européens, en 2015, la 7ème édition du Forum Mondial des Alliances des Civilisations des Nations Unies et le Grand Prix d’Europe, en 2016, la 42ème Olympiade d’échecs, qui se déroule actuellement à Bakou, ainsi que d’autres forums internationaux dans le domaine humanitaire et du dialogue interculturel en sont quelques exemples. Le pays le plus développé du Caucase du Sud, l’Azerbaïdjan est devenu également un pays modèle de réussite et un centre international sur le plan de la tolérance et du dialogue interculturel et interreligieux.

15

La présidente des Entreprises du Voyage Ile-De-France, Michèle Laget-Herbaut, et ses administrateurs ont également décidé de tenir leur 17ème convention, fin juin 2016, à Bakou et de faire découvrir «la ville de Bakou, véritable opportunité et nouvelle destination tourisme, congrès et affaires». Et cet événement s’est déroulé avec beaucoup de succès. Les professionnels du tourisme et des voyages ainsi que les tour-opérateurs et agences de voyage ont beaucoup apprécié l’Azerbaïdjan et le haut degré de sa sécurité. Ils ont souligné que c’était une nouvelle destination touristique pour les Français qui doivent découvrir ce pays intéressant.

 

Les racines culturelles et historiques de l’Azerbaïdjan sont plus profondes que ses richesses de sous-sol, de même que son patrimoine traditionnel est infiniment plus riche et varié que ses réserves d’hydrocarbures. C’est la raison pour laquelle l’Azerbaïdjan partage ses valeurs culturelles avec les parisiens et ses invités via son projet culturel «Village d’Azerbaïdjan», déjà organisé par l’Ambassade de l’Azerbaïdjan en France et la Fondation Heydar Aliyev dirigée par Madame Mehriban Aliyeva, la Première Dame d’Azerbaïdjan, sur la place Saint Sulpice en 2014, avec la Mairie du 6ème  arrondissement, et sur la place du Palais-Royal en 2015, avec la Mairie du 1er arrondissement. Dans le cadre du projet «Valeurs culturelles de la Perle du Caucase, l’Azerbaïdjan» de l’Ambassade et de la Fondation Heydar Aliyev, de nombreuses manifestations culturelles ont été organisées, depuis 2011, dans 25 villes françaises.

 

Après l’organisation réussie des manifestations culturelles et tenant compte des demandes des parisiens et des habitants des régions de la France, l’Azerbaïdjan a décidé d’organiser la troisième édition du «Village d’Azerbaïdjan» avec la Mairie du 7ème arrondissement sur la place Joffre, à la fin du Champ de Mars, du 17 au 25 septembre 2016, afin de continuer de valoriser les valeurs culturelles, les traditions touristiques, culturelles, historiques et culinaires de l’Azerbaïdjan, connu dans le monde comme «La Perle du Caucase».

 

A ce «Village d’Azerbaïdjan», vous pouvez découvrir les pavillons suivants:

 

Office du tourisme et souvenirs. Pour ceux qui souhaitent visiter le pays, l’Office du tourisme fournira toute information utile concernant l’Azerbaïdjan. Profitez-en pour vous offrir quelques babioles et souvenirs d’Azerbaïdjan !

 

Musée de «Valeurs culturelles de l’Azerbaïdjan, Perle du Caucase». Le musée vous présente l’Azerbaïdjan par le biais de son patrimoine culturel et artisanal. Vous pourrez y découvrir des objets provenant de fouilles archéologiques en Azerbaïdjan comme ustensiles en cuivre, instruments de musique anciens, tapis régionaux aux motifs énigmatiques ayant traversé des siècles, ou encore costumes traditionnels.

Ateliers et zone enfants. Les visiteurs pourront apprécier le travail délicat des artisans azerbaïdjanais. Ils pourront s’initier eux-mêmes à la création d’objets suivant le savoir-faire et les traditions artisanales ancestrales d’Azerbaïdjan. L’Art populaire s’affichera, exhibant ses tapis et ses tapisseries, mais aussi des objets en cuivre et des gravures sur bois, ou encore les fameux batiks (dessins sur soie). Pour ceux venus avec leurs enfants, ces derniers pourront apprécier l’espace qui leur est dédié pour y faire leur propre voyage virtuel dans ce pays si mystérieux.

 

Expositions. Vous êtes invités à découvrir l’histoire d’un soldat azerbaïdjanais de la Seconde Guerre mondiale, Ahmadiyya Djabrayilov, connu en France sous le nom d’Armed Michel, qui, par un coup du destin, devint un vaillant combattant de la Résistance Française. Deux autres expositions vous permettront de pénétrer le pays de différentes perspectives. L’une, «Unis sous le soleil», vous engage à rencontrer des minorités ethniques habitant dans les endroits les plus reculés et pittoresques de l’Azerbaïdjan. On y découvre le destin de 20 nationalités minoritaires habitant sur le territoire de l’Azerbaïdjan: leur mode de vie, leurs traditions et leur art de vivre. Le chapitre  « Interview » dévoile des vécus racontés dans leurs langues maternelles par des représentants des peuples autochtones et groupes ethniques du pays. De plus, ce périple, dans les endroits les plus reculés du pays, immortalise des itinéraires pittoresques: une nature intacte et la magnificence des paysages que l’on peut admirer encore et encore.

19

L’autre exposition est consacrée aux villes anciennes de Gandja et de Gabala de l’Azerbaïdjan. Points de vue et perceptions de deux artistes français. Le choix de villes n’est pas, non plus, le fruit du hasard. Non loin de la réserve naturelle du lac Göy-Göl (Lac Bleu, véritable joyau de la nature) se trouve Gandja, deuxième plus grande ville de l’Azerbaïdjan, après Bakou, en termes de surface et de population. Mais Gandja, c’est avant tout plus de quatre mille ans d’histoire… Gandja s’est toujours trouvée être un important centre politique, commercial et artisanal du Caucase. Par ailleurs, Gandja est l’un des plus anciens centres culturels de l’Azerbaïdjan, ville natale du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, qui a créé ses célèbres poèmes dont l’ode à l’amour «Leyli et Madjnun» au XIIe  siècle, et dont l’œuvre est connu non seulement en Azerbaïdjan mais aussi en tout Orient et dans le monde occidental, ainsi que la poétesse azerbaïdjanaise Mahsati Gandjavi, qui défendait dans ses œuvres, encore au XIIe siècle, les droits des femmes, y compris l’égalité entre femmes et hommes, et dont le 900e anniversaire d’œuvre  a été célébré par l’UNESCO en 2013. Devançant les villes concurrentes telles que Vilnius, Varna, Galway, La Laguna et Badajoz, Gandja est devenue, en 2016, Capitale européenne de la jeunesse. Chaque année la ville de Gandja accueille la fête internationale des vignes et du vin, où la France participe comme invité d’honneur. Le premier festival de tourisme des régions d’Azerbaïdjan ainsi que la IVe édition de la Fête internationale des vignes et du vin se tiendront à Gandja en novembre prochain.

 

L’autre ville très ancienne – Gabala, où sont situés et protégés par le gouvernement de l’Azerbaïdjan plusieurs monuments historiques, y compris l’église de l’Albanie Caucasienne, est aujourd’hui un centre touristique du pays, avec sa très moderne station du ski, pérennisant également la tradition d’organisation du festival annuel de la musique classique.

 

La bibliothèque et la librairie du Village. Une série d’ouvrages consacrés à l’Azerbaïdjan comprenant des livres sur l’histoire, l’art, la culture, la géographie et la littérature azerbaïdjanaise publiés en français et en anglais sera présentée au grand public. Vous pouvez vous détendre et consulter ces ouvrages dans la très confortable bibliothèque et passer par la librairie pour acquérir ceux qui vous intéressent.

 

Le marché du Village et le Restaurant azerbaïdjanais. Le marché du Village déploie ses étals de vins, de boissons locales, de jus de fruits, y compris le jus de grenade, de confitures, de délicieuses pâtisseries nationales, de thé, de tisanes, d’épices et d’aromates. Testez de délicates saveurs dans le restaurant du Village où la gastronomie azerbaïdjanaise sera à l’honneur.

 

Galerie «RESM». La joaillerie et, à son image, l’art ancestral azerbaïdjanais du tissage de tapis, reflètent la philosophie de l’esprit et de l’esthétique du peuple azerbaïdjanais. Empreinte de cet héritage, la marque RESM a su ingénieusement intégrer ces deux formes d’art. En effet, ses bijoux interprètent des motifs et dessins généralement présents sur les tapis, symboliques et emblématiques d’un large spectre de conceptions anciennes et religieuses. Des objets uniques alliant couleurs et richesse de fabuleuses et mystérieuses ornementations !

20

Le Centre d’Art Traditionnel d’Ichericheher (la Vieille Ville de Bakou). Le Centre d’Art Traditionnel d’Ichericheher  se situe au cœur du centre historique de Bakou. C’est l’aboutissement d’un projet conjoint entre la Réserve historico-architecturale d’Ichericheher  et The Prince’s School of Traditional Arts de Londres (Royaume-Uni) avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev. La vocation du Centre consiste en la perpétuation et le développement de l’artisanat en Azerbaïdjan à la faveur de l’apprentissage et du soutien de jeunes artistes, talentueux et créatifs. L’ordre naturel et la richesse du patrimoine azerbaïdjanais sont les moteurs de l’activité du Centre d’Art Traditionnel d’Ichericheher.

 

I Love Baku. « I Love Baku » est la première marque officielle de cadeaux et de souvenirs. Il est connu que l’Azerbaïdjan jouit d’une histoire et d’une culture séculaires. A cet effet et au regard de l’expérience de certains autres pays, « I love Baku » s’affirme comme la première marque ayant intégré les coutumes et les traditions nationales, tout comme l’histoire et la culture du pays, à l’image des illustrations de pétroglyphes de Gobustan, de motifs des écoles de tissage de tapis d’Azerbaïdjan, d’anciennes miniatures et d’instruments de musique nationaux.

 

TOUR DE LA VIERGE / QIZ QALASI  – Festival International d’Art. Le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » vise à populariser, à l’échelle mondiale, le plus ancien, mystérieux et précieux monument d’Azerbaïdjan, la Tour de la Vierge. Localisé dans l’enceinte d’Ichericheher  (ancienne cité fortifiée de Bakou), cet édifice est le symbole de la Terre de Feu et un site répertorié dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Lancé en 2010, le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » fût, durant des années, un réel succès. Plus d’une quarantaine d’artistes de renom de différents pays du monde ont participé aux précédents festivals. En décorant des maquettes de la Tour de la Vierge dans leur propre style national, ces artistes ont ainsi créé des œuvres reflétant la synthèse et l’échange mutuel de différentes cultures et traditions.

 

L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA). L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA), dont le but est de promouvoir les échanges entre les peuples français et azerbaïdjanais, encourage et diffuse un esprit de bonne entente par l’organisation de manifestations culturelles: de conférences, débats, concerts ou encore voyages… Avec la vocation de réunir toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir ou approfondir leur connaissance de l’Azerbaïdjan et partager avec ses habitants culture et savoir, et forte d’une présence active sur les réseaux sociaux, l’association compte aujourd’hui plusieurs centaines d’adhérents à son actif et vous invite cordialement à en devenir membre. 21

 

En 1918 fut proclamée la République Démocratique d’Azerbaïdjan, qui, de la sorte, devint la première république démocratique et le premier État laïque du monde musulman et d’Orient. Cette même année, les femmes azerbaïdjanaises obtinrent le droit de vote, non seulement une révolution dans le monde islamique, mais aussi une primeur au regard d’une bonne majorité de pays européens et américains !

 

Idéalement situé au carrefour de l’Europe et de l’Asie, à la croisée des civilisations occidentale et orientale, l’Azerbaïdjan offre une position géopolitique intéressante et s’avère l’un des plus anciens foyers de la culture mondiale, un berceau de l’humanité. Toutefois, l’Azerbaïdjan ne se résume pas uniquement à un lieu et une histoire. Le pays recèle également des richesses procurées par Dame Nature, déployant ainsi de somptueux paysages et regorgeant de ressources naturelles. La terre d’Azerbaïdjan est également renommée pour son hospitalité. Les Azerbaïdjanais, accueillants, avenants et généreux, présentent une particularité qui confère au pays un large éventail culturel, tout en nuances… Car depuis des siècles, en Azerbaïdjan, les représentants de différentes nationalités, ethnies, cultures et religions vivent en harmonie. Une mixité fraternelle et pacifique qui trouve son équilibre dans le cadre de l’État unifié et indivisible d’Azerbaïdjan. C’est pourquoi, aujourd’hui, l’Azerbaïdjan se distingue: un pays où tolérance et multiculturalisme occupent une place de choix dans le développement des cultures de la nation.

 

Cette année, le «Village d’Azerbaïdjan » sera organisé au même moment qu’IFTM Top Resa, salon professionnel du tourisme et des voyages en France, qui se tiendra du 20 au 23 septembre à Paris. Ceci permet aux bénéficiaires de ce salon de venir sur la place Joffre et de connaître l’Azerbaïdjan et ses possibilités touristiques, afin d’aider leur clientèle de découvrir une nouvelle destination touristique. Frédéric Lorent, nouveau directeur du Salon de Top Resa, a souligné que «depuis de nombreuses années, l’Azerbaïdjan coopère d’une manière fructueuse avec le Salon Top Resa». L’Azerbaïdjan  continuera, dans les années qui viennent, sa participation avec son grand et très beau stand de tourisme à Top Resa.

12

Il convient de noter que les réformes majeures mises en œuvre récemment afin de faciliter le visa pour les touristes et la récente dévaluation de la monnaie nationale ont créé une condition très favorable pour les touristes. Cet été le nombre de touristes a connu une augmentation significative, car, ayant 9 zones climatiques sur 11, l’Azerbaïdjan est un pays intéressant pour le tourisme estival et hivernal et a un grand potentiel pour devenir la destination préférée des touristes. Dans les domaines: histoire, culture, nature, sports d’hiver, trek, balnéaire, tourisme de santé (la ville de Naphtalan, traitement avec pétrole), gastronomie, production d’excellents vins, ce qui donnera l’occasion à la France d’être invitée d’honneur à la fête internationale des vignes et du vin dans la ville de Gandja.

 

Les touristes étrangers pourront bientôt obtenir leur visa électronique par le Service ASAN, «Asan Visa (Visa Facile)». Ainsi, ils vont envoyer leur demande de visa sur internet, télécharger leurs photos, effectuer le paiement en ligne et obtiendront leur visa dans un délai de 3 jours.

 

Apprécié comme une marque azerbaïdjanaise, le Service ASAN («asan» signifie « facile » en azerbaïdjanais) – l’Agence nationale des services à la personne et des innovations sociales, a reçu le Prix d’excellence du service public de l’ONU en 2015. Et l’Organisation de la Coopération et du Développement Economique (OCDE), dont le siège est situé à Paris, a défini comme exemplaire le projet d’innovation et de savoir-faire azerbaïdjanais «Service ASAN», un réseau de service public centralisé créé en Azerbaïdjan, qui représente aujourd’hui un modèle réussi de lutte contre la corruption. Grâce au Service ASAN, les citoyens peuvent facilement renouveler en 10-15 minutes, par exemple, leur permis de conduire ou recevoir d’autres papiers.

 

Aujourd’hui, il existe une coopération de haut niveau et des liens d’amitié étroits dans tous les domaines entre la France et l’Azerbaïdjan. D’ailleurs, l’Azerbaïdjan reste le premier partenaire économique et commercial de la France dans la région du Caucase du Sud. Au Caucase, le plus grand lycée français est construit à Bakou avec le soutien financier du gouvernement azerbaïdjanais, l’Université Azerbaïdjan-France sera ouverte dans les prochains jours. Charles de Gaulle a été à Bakou. Dans son livre «Voyage au Caucase», Alexandre Dumas-père écrit de son amour pour ce pays,  ses habitants, son histoire, sa diversité culturelle et sa cuisine abondante. Les chartes de jumelage (ou d’amitié et de coopération) ont été signées entre les 14 villes azerbaïdjanaises et françaises. Les Français d’origine azerbaïdjanaise, tels que Robert Hossein, acteur, metteur en scène, réalisateur, scénariste et dialoguiste français, et Reza Deghati, photojournaliste, sont connus en France et dans le monde.

 

On vous propose de découvrir l’Azerbaïdjan, ses richesses culturelles, son histoire et ses traditions millénaires, en réitérant ainsi le parcours mythique effectué au milieu du XIXe siècle par Alexandre Dumas-père en Azerbaïdjan – pays du Caucase du Sud, situé sur l’ancienne Grande Route de La Soie.

 

Comme se plaît à le faire remarquer Roch Guilabert, de l’agence « Prony Voyages » à la 17ème convention des Entreprises du Voyage Ile-De-France (ex-SNAV) à Bakou fin juin 2016: «On ressent tous la même chose: de l’étonnement, de la surprise, de l’exotisme, car l’Azerbaïdjan comme une nouvelle destination touristique est tellement différente et originale… tous mes confrères ont la même opinion que moi, c’est whaoou. On est tous agréablement surpris».

 

Richard Soubielle, vice-président des Entreprises du Voyage, vient de signer un accord de coopération entre les professionnels du tourisme d’Azerbaïdjan et les professionnels du tourisme français en juin 2016 à Bakou et il a souligné que «Tous sont à la recherche de nouvelles destinations. Nous y travaillons au sein des Entreprises du Voyage. L’Azerbaïdjan est très intéressant, original et une très bonne nouvelle destination. Les spécialistes du MICE devraient être les premiers à commercialiser cette surprenante destination correspondant parfaitement aux recherches des organisateurs de congrès et séminaires, et puis les autres».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *