[Fevad] La crise des gilets jaunes a déteint sur l’e-commerce en 2018

Les derniers chiffres de la Fevad le montrent : la consommation sur internet a légèrement été ralentie en fin d’année, période durant laquelle les premières tensions sociales ont éclaté. 

 

La croissance n’était que de +8% en décembre 2018 contre +16% au mois d’octobre et +14% en novembre, la faute à un environnement social grippé. Ce contexte a ainsi engendré un manque à gagner de 600 millions soit une perte de 0,7 point de croissance. Par ailleurs, on constate que la consommation des ménages est en légère baisse par rapport à 2017 (-1,36% contre -0,8% en 2017). Dans le même temps, les mesures gouvernementales n’ont été perçues comme bénéfiques que par 16% des personnes interrogées, souligne une étude du CSA en partenariat avec la Fevad.

Malgré ces indicateurs conjoncturels, l’e-commerce dresse un bilan annuel positif avec des ventes en hausse de 13,4% pour 2018. 92,6 milliards d’euros ont ainsi transité sur internet l’année dernière. A la troisième place, Fnac.com relègue Booking.com (alors à la 3e place du dernier baromètre), à la 9e place derrière Oui SNCF. Ce recul d’une marque de voyage est symptomatique de la période à laquelle le sondage a été réalisé, en fin d’année. Or à la veille de Noël, les consommateurs privilégient davantage les achats de biens que de services, tels que les voyages. En effet, les derniers chiffres du e-tourisme par la Fevad montrent un léger ralentissement au mois de décembre. Toutefois, sur l’ensemble de l’année, les ventes en ligne de voyage-tourisme conservent un niveau élevé (+9%), faisant du tourisme l’un des secteurs les plus dynamiques de l’e-commerce.

 

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous dans la rubrique i-tourisme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *