Plateforme mairie de Paris : quid des start-up qui gravitent autour d’Airbnb ?

Ce n’est plus un secret pour personne, à partir du 1er décembre 2017, Airbnb fera appliquer sa nouvelle limite de 120 jours de location annuelle par logement à Paris. Une décision de la mairie qui ne sera pas sans conséquences pour les entreprises ayant basée leur activité sur la plateforme.

La mairie de Paris a réussi à faire plier le géant californien Airbnb en imposant une nouvelle mesure qui consiste à limiter à 120 jours, la durée de location annuelle des logements dans le centre de Paris ( 4 premiers arrondissements). 

Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe pour de nombreux propriétaires mais qui était également très attendue par certains professionnels de l’hôtellerie. En effet, les utilisateurs de la plateforme collaborative ne pourront plus dépasser les 120 nuitées de location pour leur résidence principale. Si cette limite est dépassée et qu’un contrôle est effectué, la personne s’expose à une amende.

Pour voir la suite de cet article : c’est par ici

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *